Intersaison

« Celui qui ne s’exerce pas à prévenir les maux, mais qui attend qu’ils se manifestent pour prendre soin de soi, est pareil à l’homme creusant un puits alors qu’il est déjà en proie aux affres de la soif ». 

Nei King (200 av . J.C.) 

Les saisons dans le calendrier chinois

Dans la tradition chinoise la saison commence bien avant que les changements ne se manifestent dans la nature. Ainsi, par exemple, le printemps commence dès que l’énergie remonte et que la sève afflue des racines vers les tiges, bien avant que les bourgeons ne commencent à éclore.   Les saisons sont bien calculées d’après la course du soleil comme dans notre tradition occidentale, mais elles ne commencent pas exactement aux solstices et aux équinoxes : elles sont centrées sur ces périodes. Ainsi chaque saison chinoise commence à peu près un mois et demi avant solstices et équinoxes et se terminent environ 1 un mois et demi après. Chaque saison a une durée de 72 jours (36 avant le solstice ou équinoxe et 36 après). Une cinquième saison, l’intersaison, qui dure 18 jours s’intercale chaque fois entre deux saisons. L’ensemble des intersaisons constitue une « cinquième saison », (4 X 18 jours = 72 jours).  Le nouvel an solaire commence au moment exact où le soleil passe sur le 15ème degré du signe du Verseau, heure de Pékin (qui correspond au 4 ou 5 février de notre calendrier).

 

Les dattes pour 2020
17 janvier au 3 février (Intersaison – Terre – Rate)
4 février au 17 avril  (Printemps – Bois – Foie )
18 avril au 5 mai  (Intersaison – Terre – Rate )
6 mai au 20 juillet  (Été – Feu – Cœur )
21 juillet au 7 août (Intersaison – Terre – Rate)

8 août  au 20 octobre (Automne – Métal – Poumon)
21 octobre au 7 novembre (Intersaison – Terre – Rate)
8 novembre 2020 au 16 janvier 2021 (Hivers – Eau – Rein)

 

Qu’est-ce que les Intersaisons ?

A l’intersaison correspondent l’élément Terre, et l’organe Rate/Pancréas. Les intersaisons sont des périodes de transition énergétique. A la fin de chaque saison, l’Énergie du mouvement lié est normalement épuisée et doit laisser la place à celle du mouvement suivant. Un passage par le Centre (Terre) permet une transition douce, un temps d’adaptation entre ce qui s’en va et ce qui vient. L’énergie du mouvement de la saison finissante se dissipe dans les tissus et les méridiens, et ainsi se crée un vide dans lequel l’énergie de la saison naissante viendra prendre place naturellement. Une alimentation, des mouvements de Qi Gong et une attitude intérieure correspondants à l’Énergie spécifique du Centre (calme, introspection, diminution les activités extérieures) permettront à l’organisme de s’adapter au changement en douceur.

L’intersaison est propice pour harmoniser les relations des cinq organes et préparer la saison à venir, certains praticiens de la Médecine Traditionnelle Chinoise conseillent de consulter de préférence durant cette période à des fins préventives. Le traitement consiste en général à soutenir la Terre (Rate Pancréas/Estomac). C’est donc une période où il est bon de laisser son organisme au repos, de laisser une part de « vide » dans son alimentation, et dans son quotidien !

 

 « Prévention d’abord, thérapie après, naturelles quand c’est possible, chimique s si c’est adapté, les deux ensemble, en parallèles quand c’est juste et c’est souvent au cas par cas »

 

Alimentation de l’intersaison : le gruau 

Petite définition pour gruau: grains de céréales dépouillés de leur enveloppe corticale par une mouture grossière. Il sert à préparer des bouillies faciles à digérer. Nous parlerons ici uniquement du riz, qui, en France ne se présente pas sous forme de gruau. On trouve du « boulgour » de riz, et il n’est pas décortiqué. Nous utilisons donc pour nos recettes du riz en grain et gardons l’expression chinoise « gruau – Xi Fan  » pour désigner les bouillies.

L’intersaison est la période spécifique pour se familiariser avec les gruaux. C’est une bouillie plus ou moins liquide à base de riz, de riz glutineux, de légumineuses, etc. Elle est cuite à feu très doux, pendant des heures (à l’origine on faisait cuire le riz pendant toute la nuit sur un petit feu). Divers ingrédients (gingembre, cannelle, ciboule), selon le terrain que l’on désire renforcer. On la consommera de préférence sur les trois repas de la journée, et si l’on n’y arrive pas, au moins au petit déjeuner et au repas du soir. Faire une mono diète de cinq jours, c’est offrir à l’organisme de vraies vacances, permettant à l’Énergie de se régénérer. 

Intérêt des gruaux :
Nourrissent et renforcent l’organisme, notamment l’Énergie de la Rate dont la saveur douce est le carburant/soutien. Agréablement onctueux, très digestes, facilement assimilés  Intéressants pour les personnes âgées, les enfants, les malades, les convalescents, etc.

Recettes

Les recettes qui suivent sont proposées sur le site indiqué en bas de la page. Je vous mets en partage ici celles que j’ai expérimentées et légèrement modifiées dans la manière de faire. Les indications thérapeutiques sont telles que mentionnées dans la source.

Mon expérience : la bouillie colle facilement au fond, prévoir une casserole à fond épais. Après l’ébullition, cuire sur un feu très doux. Quand je n’ai pas le temps de laisser cuire 6-8 heures, je le fais seulement deux heures et je broie avec un bâton mixeur. J’utilise plutôt le riz rond demi complet. Le riz glutineux est absolument délicieux, mais il demande (ainsi que le riz complet), une cuisson prolongée. Je broie le sésame noir dans un moulin à café sans le griller et le mets à cuire directement avec le riz. Mes associations préférées : azuki-riz, riz-sésame noir, riz-patate douce.  Il m’est facile de faire une mono diète de trois à cinq jours à base de ces délicieuses bouillies, douces et réconfortantes, notamment en saisons froides. Je rajoute souvent du gingembre frais coupé en fines lamelles pendant la cuisson ou râpé au moment de servir.

Fabrication du gruau
– Bouillie liquide : 1 volume de céréale pour 10 volumes d’eau
– Bouillie plus épaisse : 1 volume de céréale pour 8 volumes d’eau

Gruau à la patate douce
Peler les patates douces, les couper en 2 ou en 4 et couper le gingembre en fines lamelles ou petits dés (brunoise). Faire cuire dans une casserole à fond épais le riz, l’eau, les patates douces, et le gingembre frais pendant 6-8 heures. Ce gruau travaille vraiment sur la notion « manque de force », fatigue, etc. Il traite la constipation.

La patate douce humidifie en plus de tonifier. Elle est un laxatif doux, ne blesse pas l’énergie vitale du corps et permet d’évacuer les selles sans brusquer les intestins. En Chine elle est souvent considérée comme une friandise et se vend dans la rue. Elle donne un joli teint, car elle contient du bêta – carotène, précurseur de la vitamine A (anti – oxydant). Gruau à l’azuki  Azuki  (petit haricot rouge très digeste qui nous vient de la tradition japonaise est une légumineuse qui n’a rien à voir avec le gros haricot rouge employé dans la cuisine mexicaine. Disponible dans les magasins d’alimentation biologique). Laisser tremper les haricots Azuki pendant minimum 3 heures (ou, encore mieux, la veille). Jeter l’eau de trempage. Ajouter l’eau nouvelle (10 portions) et le riz et faire cuire le tout durant 8-9 heures pour favoriser une meilleure digestion.

Fonctions et indications :
– Détoxifie le Foie et les Reins
– Contient des substances anti infectieuses et anti bactériennes
– Excellent en cas d’obésité, index glycémique très bas comme toutes les légumineuses

Gruau au sésame et au riz
Le sésame noir peut être acheté dans les épiceries chinoises et les magasins d’alimentation biologique. Mettre le sésame noir (la moitié du volume de riz) dans une casserole et le remuer un court laps de temps à feu vif pour le griller (sans matière grasse). Eventuellement le moudre en poudre fine ou l’écraser pour ouvrir la graine. Cuire les graines de sésame avec le riz. Si l’in utilise la poudre fine (peut être achetée toute prête sous cette forme), on l’ajoute juste avant de consommer ce gruau.

Fonctions et indications :
– Le sésame noir est un aliment de longévité. Il renforce le corps, fait reculer le vieillissement, diminue les taches de vieillesse ; combat la perte de cheveux après quelques semaines de consommation ; pour les Chinois, il prévient le blanchissement précoce des cheveux et le la barbe.
– Sésame noir : excellent pour nourri r la peau (peau sèche, rugueuse)
– Sésame blanc : bon uniquement pour humidifier les intestins en cas de constipation.

Gruau à l’écorce de cannelle et au gingembre
Poudre de Cannelle de Ceylan , Gingembre sec sous forme de poudre,
Riz, eau + gingembre. Cuisson 6 – 8 heures. Ajuter la cannelle à la fin.

Fonctions et indications :
– Le gingembre sec : vasodilatateur, prévient caillots dans les vaisseaux sanguins, désobstrue les vaisseaux, renforce le muscle cardiaque. De nature chaude, il réchauffe et renforce la Rate et l’Estomac ainsi que le Poumon. Il calme les nausées et vomissements, les diarrhées ou la toux.
– Excellent pour personne frileuse, mains et pieds glacés, maladie de Raynaud, etc. Pas pour transpiration nocturne.

Gruau aux châtaignes
Préparer un gruau avec 100 gr de châtaignes crues et décortiquées, 50 g de riz et de l’eau. Ajouter un peu de sucre ou de miel au moment de servir.

Fonctions et indications :
– La châtaigne renforce les fonctions digestives. Elle tonifie aussi l’énergie des reins et renforce les tendons.
– Ce gruau est intéressant en cas de faiblesse des jambes et de lombalgie chronique.

par Ljiljana Milosavljevic


Une partie ces informations  et notamment les recettes, viennent  d’un ’excellent site dietetiqueguebwiller qui n’existe plus, remplacé par  energetiqueguebwiller