Nourrir la vie : Transmission de Femmes à Femmes

Des rencontres pour partager notre vécu et notre savoir-faire, pour consolider notre être de femme, sœur, mère, nourricières… pour nourrir la vie en nous et autour de nous.

Plutôt que « stage » j’aime nommer ces rencontres « compagnonnage » dans le sens qui est de nous engager ensemble pour un bout de chemin, avec tout ce qu’est chacune,  vivre ce qui vient, au rythme de l’instant présent, dans une relation de cœur à cœur.

Le programme se déroulera au fil des envies et des  besoins  exprimés, nous serons attentives confiantes à accueillir ce qui naîtra de fertile, de nouveau dans cette relation.

Le tronc commun proposé : Réfléchir autour d’une alimentation juste, explorer la cuisine comme une dynamique créatrice qui nourrit la vie, pratiquer le Qi Gong et la méditation, marcher, masser et se faire masser, fabriquer des crèmes et des pommades pour les soins du corps et du visage, échanger sur nos pratiques de santé préventive ( le jeûne, le  lavage des intestins, le netty, l’utilisation de l’argile, du chlorure de magnésium, connaître les aliments qui soignent les petits bobos, etc.), veillées « paroles de femmes ».

C’est un choix volontaire que de travailler en petits groupes, entre quatre et six femmes, pour une durée de soit 4 jours, soit de 7 jours.

 


Quelle est la différence entre un stage de 4 jours et celui de 7 jours ?

Le premier jour : l’arrivée. On se rend à peine compte du changement.
Le deuxième jour : on atterrit, on prend conscience du nouveau.
Le troisième jour : le changement commence. On est pleinement dans le nouveau.
Le quatrième jour : on vit pleinement dans la sensation du changement qui est là. Et, on s’en va les batteries remplies !
Les trois jours supplémentaires, ce ne sont que des cadeaux ! Le nouveau est installé, on en ressent les effets, (un tiers de femmes passées à l’Oasis ont  réinventé leur vie).

Le stage de 7 jours permet d’approfondir nos  expériences et les élargir : le jeûne (si on veut), visite d’une ferme, randonnée, s’éloigner du groupe quelques heures pour vivre sa propre solitude, plus de méditations, le corps, des entretiens individuels, etc.

Vous pouvez toujours rester, après le stage, quelques jours pour vous reposer.

Je vous encourage vivement d’OSER prendre ce temps de 7 jours pour vous !

 

 

 

Tout cela dans la simplicité, la joie et le rire, dans un lieu accueillant niché au cœur d’une nature préservée et vivifiante, près de mon cher potager en culture biologique, bien sûr !

C’est à Plaisians (26), un petit village en Drôme Provençale, en face du Mont Ventoux, à 700m d’altitude.

 

Lire aussi : Pourquoi transmettre ? situé dans l’onglet « Présentation »